Le contrat de location en Suisse

Voici quelques conseils d’un avocate qui traitent des baux résidentiels non meublés et qui pourraient vous faire économiser beaucoup de nuits blanches.

Le contrat de location

Les contrats de location sont standard, mais assurez-vous de vérifier les points suivants:

-Le contrat de location mentionne-t-il le loyer du locataire précédent (à moins que vous ne soyez le premier locataire d’un immeuble neuf)? Sinon, l’accord pourrait être considéré comme invalide.

-Voulez-vous contester le loyer initial? Si vous avez le sentiment que le loyer est excessif, vous pouvez le contester. Le délai est de 30 jours à compter de la réception du contrat de location initial.

-Le loyer est-il excessif? Vous pouvez demander à votre propriétaire une réduction de loyer si vous pensez que le loyer procure un rendement excessif au propriétaire. Demander une explication écrite au propriétaire et lui donner 30 jours pour répondre. S’il ne vous donne pas d’explication ou ne répond pas, vous disposez d’un délai supplémentaire de 30 jours à compter de l’expiration de son délai pour présenter une demande de réduction de votre loyer au tribunal.

-Le contrat de caution de loyer n’a pas de durée et peut être annulé à tout moment

-Méfiez-vous de la période de préavis nécessaire pour mettre fin à votre contrat de location si vous avez un bail à long terme. Marquez la date sur votre calendrier pour éviter de la manquer.

-Si votre bail est d’une durée minimale de trois ans ou plus, le loyer peut augmenter chaque année et cette augmentation doit être mentionnée en francs suisses.

-Si votre bail est d’une durée minimale de cinq ans, il peut y avoir une indexation annuelle du loyer.

-La caution demandée par le propriétaire ne peut excéder trois mois de loyer.

Related posts