Des Robots Mieux à Même De Travailler Avec L’Homme

Les nouvelles technologies ont franchi une étape bien importante. Le robot ne reste plus l’apanage des industries. Il entre maintenant dans la vie quotidienne.

Bien que tous les robots soient tout simplement des machines, ceux qui sont dans la vie quotidienne différente des robots lourds et classiques. Particulièrement, le robot des maisons de retraite qui sont destinés à égayer un peu l’univers de cette population est prénommé « Nao ». Il dispose de plusieurs caractéristiques humaines et a été fabriqué avec un corps grossièrement semblable à un être humain. Ce » Nao » a été programmé pour parler, tenir une conversation et même mémoriser les prénoms. Mais en tout cas, « Nao » ne pourra au grand jamais remplacer la chaleur et les sentiments humains dont il est dépourvu.

Travail effectué par un robot

Cependant les réactions de ce type de robot à même de travailler avec l’homme sont limitées. Il y a beaucoup de différences entre le robot humanoïde et l’homme. Par définition, ce dernier est faible et fragile. Il se fatigue et se laisse souvent abattre par ses sentiments. Ne parlons même pas des revendications que l’homme peut demander.

Par contre, le robot humanoïde ne se fatigue jamais et est programmé pour être gentil et souriant envers les malades et les personnes âgés ou les dépendants. Mais jusqu’à quand ?

Le risque n’est-il pas à terme de voir les robots remplacer le personnel soignant ?

Le progrès des recherches pour l’amélioration des services rendus par les robots augmente sensiblement. Il est fort probable que dans l’avenir, le risque de substitution de l’homme par l’homme soit fort probable. On peut déjà constater le rôle des hôtesses robots qui se présentent sous l’apparence et le physique féminine dans les magasins des pays développés, D’autre part, le coût d’un robot s’effondre mettant ainsi la possibilité d’en disposer à la portée de tout le monde.

Certaines maisons de retraite font également recours au robot pour combler leur personnel. Le robot fait les tâches accomplis par une infirmière, aide-soignante ou même accompagnateur. Mais qu’ils soient programmés pour avoir une capacité d’écoute et assistance, il n’est pas encore possible de remplacer la force d’un regard plein d’amour et de tendresse, ni les paroles apaisantes et d’espoir de l’homme. Il est évident que les fonctions du robot sont peu rémunérées et peu valorisées. Il n’est pas encore à craindre que malgré tout, le robot puisse remplacer l’homme d’une façon permanente. L’environnement apporte un degré de stress, de fatigue et d’énervement à l’humanité. Mais la sérénité que l’homme dispose dans sa vie, sa raison d’être et sa lutte quotidienne pour un monde meilleur éviteront l’acceptation d’un simulacre d’humanité au profit des robots.

Le risque de la présence du Robot Noa auprès des personnes âgées et les maisons de retraite

Par les temps actuels, un fléau invisible dans nos sociétés s’insurge rapidement. On constate l’isolement rapide des personnes dans les grandes villes développées. C’est devenu un virus tellement grave et causant un immense ravage dans le milieu. Plus on avance dans l’âge, plus on s’isole lentement. Ce n’est pas un fait que l’humanité invente, mais les obligations ne permettent pas de favoriser l’union d’une famille. Le risque est surtout d’ordre relationnel.

 

Quand le cas arrive, il faut faire un choix. Soit combler coûte que coûte cette solitude avec beaucoup d’amour, des cadeaux et être aux petits soins des personnes âgées soit adopter les mesures apportées par le développement de la haute technologie. Dans ce dernier cas, ils seront abandonnés auprès des robots programmés, et mis en quarantaine sociale. L’homme devra accepter cet isolement comme une fatalité inhumaine des recherches robotiques.

Les solutions pour lutter contre l’isolement moderne des « anciens», dans notre société?

La société fait de plus en plus recours au « Nao » actuellement pour garder les vieux parents et pour meubler un peu leur solitude. Mais en réalité, le « Nao » n’est pas programmé pour gérer leurs émotions et sentiments et c’est une façon de les expédier rapidement dans l’au-delà.

Related posts